Saison 18/19 > Musiques > Quatuor pour la fin du temps de Messiaen

Musiques

Musique de chambre

Quatuor pour la fin du temps de Messiaen

samedi 09 février 2019 - 18h00

Événement passé

Roger Muraro

Que de fois, Messiaen a-t-il repris ses interlocuteurs qui se trompaient en parlant du Quatuor pour la fin du temps… Cette erreur d’interprétation a même failli coûter cher au compositeur lorsqu’il écrivait son quatuor durant sa captivité à Görlitz dans un camp de travail à la frontière germano-polonaise.

Les nazis pensaient que Messiaen les accusait par ce titre « prémonitoire » d’être responsables de la fin prochaine du Monde. Or, le sujet du Quatuor pour la fin du temps est bien éloigné de celui imaginé par l’occupant de la guerre 39-45. Messiaen, affaibli par le froid, la faim et les conditions de sa captivité, fut inspiré par la citation de Saint-Jean sur l’Ange de l’Apocalypse, annonciateur de la fin du temps « … et il n’y aura plus de temps ». Pouvons-nous imaginer ce que serait « la fin du temps ? », fin des mesures, fin des perceptions rythmées, face à l’infini ?

Chaque interprétation du Quatuor pour la fin du temps renouvelle ce miracle car Messiaen a porté pour la première fois sa musique à l’incandescence par sa puissance colorée et son exubérance rythmique. Le grand pianiste Roger Muraro nous fera partager en première partie des pièces de Claude Debussy et du compositeur espagnol Isaac Albeniz.

Programme
Études pour piano seul, tirées du Livre I, Claude Debussy (1862 – 1918) Ibéria – Premier cahier d’Isaac Albeniz (1869 – 1909)
Quatuor pour la fin du temps (1940) d’Olivier Messiaen (1908 – 1992)

Interprétation Roger Muraro (piano), Fanny Robillard (violon), Raphaël Perraud (violoncelle), Patrick Messina (clarinette).
Ce concert est programmé dans le cadre de La Belle Saison, initiative soutenue par Le Ministère de la Culture et de la Communication, la Fondation Daniel et Nina Carasso, Mécénat Musical Société Générale, la Sacem, l’Adami et la Spedidam

Scènes impressions - Espace commentaire

Laisser un commentaire