Saison 18/19 > Théâtre d'ombres > Mange tes ronces !

Jeune public / Théâtre d'ombres

Théâtre d'ombres & Musique

Mange tes ronces !

mercredi 06 février 2019 - 15h30

Moquette Production

Mamie Ronce vit avec Moquette, son basset « qui déteste les enfants ». Chaque matin, elle regarde son feuilleton Une Rose sur le Mur puis s’en va faucher le fond de son jardin. Envoyé prendre un bol d’air chez sa grand-mère, Léopold doit débroussailler les fourrés grouillants de ronces. Il entend ricaner… Et se pique ! Le soir tombe. Mamie Ronce prépare une soupe…Une soupe aux orties ! À l’ombre des ronces urtiquantes et épineuses, se nichent la peur et ses chimères. Où trouver du réconfort quand on a 6 ans et que Mamie file les chocottes ? Un spectacle d’ombres qui assoit le spectateur sur des chardons ardents !

Un spectacle proposé par l’Office Culturel d’Aire-sur-la-Lys.

Mise en scène Manah Depauw
Idée Réalisation des ombres Théodora Ramaekers
Musique et bruitages Jean-Luc Milot en alternance avec Luc Evens
Interprètes Virginie Gardin en alternance avec Christelle Delbrouck, Elfie Dirand en alternance avec Théodora Ramaekers

Séances pour les scolaires

THEÂTRE D’OMBRES / MUSIQUE

THÉMATIQUES : La peur et l’imagination Qu’est-ce que la peur ? Quelles réactions peut-elle provoquer ? Quelle différence entre la peur d’un danger réel et l’inquiétude ? Faire la distinction entre les deux permet-il de relativiser ? Avoir peur est-ce : utile, désagréable, enivrant… ?

Mamie Ronce vit avec Moquette, son basset « qui déteste les enfants ». Chaque matin, elle regarde son feuilleton « Une Rose sur le Mur » puis s’en va faucher le fond de son jardin. Envoyé prendre un bol d’air chez sa grand-mère, Léopold doit débroussailler les fourrés grouillants de ronces. Il entend ricaner… et se pique ! Le soir tombe. Mamie Ronce prépare une soupe… une soupe aux orties ! A l’ombre des ronces urticantes et épineuses, se nichent la peur et ses chimères. Où trouver du réconfort quand on a six ans et que Mamie file les chocottes ?
Les silhouettes sont animées sur fond de dessins où se superposent collages, gravures… et manipulées à vue sur des rétroprojecteurs. Légère, titillante ou sombre, la musique suscite l’émotion. Elle traduit, de manière parfois décalée, les sentiments d’un personnage ou commente une situation. Muni d’un baglama (petit bouzouki), de pédales de loop, de claviers, et d’objets détournés, le musicien suggère et approfondit les ambiances et rythme la narration. Les bruitages évoquent avec humour le jardin, la cuisine, la nuit et ses cauchemars, le trottinement du chien…

Séances scolaires

05, 07, 08 février 2019
10h00 et 14h15
Cycle 2 (du CP au CE2)
Durée 50’
Jauge 150