Saison 18/19 > Expositions > Les Grandes Gueules de Monsieur Térez

Expositions

Les Grandes Gueules de Monsieur Térez

Les Grandes Gueules de Monsieur Térez

Du mercredi 27 mars 2019 au vendredi 17 mai 2019

Spectacle de la Saison 18/19

Ouverture de la 5ème édition du Festival des cultures urbaines 1temps6té

Vernissage : Mercredi 27 mars à 18H30, Hall du Centre culturel Balavoine, Arques

Monsieur Térez : Artiste PoP(ulaire)
L’enfance n’a jamais été une tare. La naïveté, son corollaire, est même une chance : elle est le lieu de tous les possibles. C’est bien ce qu’a compris l’artiste plasticien Régis Estérez, alias Monsieur Térez. Car si son art peut se réclamer de la naïveté, il n’est jamais puéril.
Monsieur Térez produit des œuvres colorées et ludiques, souvent tactiles, collaboratives, parfois monumentales et trouvant place dans l’espace public. Monsieur Térez revendique un art populaire. Il dit : Ma volonté est de produire des œuvres gaies et optimistes, sans pathos. Elles sont destinées à tous, à tous ceux qui ont gardé une âme d’enfant. Je crée des œuvres pour que les gens se les approprient. Pratiquant l’art populaire in vivo et in situ, revendiquant une évidente inspiration venue de l’univers de l’enfance, Monsieur Térez tisse aujourd’hui des liens forts et sincères entre la création contemporaine et le grand public, renouant avec la signification première du pop art.
Les Grandes Gueules sont une série de bas-reliefs en résine composée de grosses bouches et gros yeux réalisés en modèles uniques. Il s’agit d’un projet à tiroir qui ne cesse de s’étoffer et de se développer. Avec cette base d’éléments (yeux et bouches) interchangeables on peut composer une combinaison infinie de visages. C’est donc un prétexte au jeu.
L’artiste conçoit également d’autres éléments qui mettent en perspective les Grandes Gueules dans des scénographies ludiques. pour poursuivre le jeu, cette série peut donc être présentée dans différents contextes d’installation, en utilisant d’autres éléments graphiques issus de l’univers de l’enfance comme le « Bonhomme Têtard » qui est la première figuration du petit enfant lui-même, ou bien « Monsieur Patate » le célèbre jouet. Comme toujours dans son travail, Monsieur Térez utilise l’univers et l’imaginaire de l’enfant comme une matière première à sa création.

Scènes impressions - Espace commentaire

Laisser un commentaire