Saison 18/19 > Danse > Jogging & Omne + Trium = Quatrum

Danse

Soirée découverte Création

Jogging & Omne + Trium = Quatrum

vendredi 01 mars 2019 - 20h30

Réserver

Cie L’Embellie Musculaire, Jogging

S’habiller et se déshabiller, voilà bien une action que chacun de nous effectue tous les jours sans se poser de questions. Katia et Marie, danseuses, s’interrogent sur la raison qui les oblige à changer de vêtements pour se mettre au travail. Doit-on vraiment porter une tenue spécifique pour danser ? À quel point le vêtement nous représente-t-il ? Pour soi-même, pour les autres ? Change-t-on d’identité selon ce que l’on porte ? Pourquoi porte-t-on des vêtements ? Les mots et les gestes se confrontent, s’étayent ou s’entrechoquent, dans un drôle de ballet d’habillage et de déshabillage du corps et de la pensée, dessinant un portrait sociologique du vêtement par le corps, et questionnant la danse par le prisme du vêtement.

Conception, chorégraphie et interprétation Katia Petrowick et Marie Sinnaeve
Dramaturgie Véronique Petit
Costumes Ombline de Benque
Création lumière Violaine Burgard
Création sonore en cours
Production et diffusion Mariana Rocha

La Verita Dance Company, Omne + Trium = Quatrum

Nouvelle création pour la Verita dance company, qui pose la question de savoir si on peut atteindre une forme (de plénitude ou de perfection) en reliant de manière complètement irrationnelle les 3 éléments fondamentaux de la danse : le mouvement, la musique et l’espace. Inspirés par la philosophie Dada et l’équation mathématique de la règle de trois : est-ce que l’inconnue X peut être définie comme parfaite ?
S’inspirant du principe latin ‘Omne Trium Perfectum’ (tout ce qui vient en 3 est parfait), la pièce interroge uniquement la possibilité de parvenir à la perfection et à l’harmonie en suivant des règles précises. En explorant l’équilibre entre le mouvement formaliste et imprévisible, la symétrie et l’asymétrie, les interprètes s’interrogent sur la manière dont l’idéal peut être accompli.
Quatrum représente enfin la lutte humaine pour atteindre la perfection et la complétude. Il révèle notre agonie, notre doute de soi et une poursuite constante qui nous oblige à dépasser nos limites.

Choreography:  Alex Kyriakoulis
Performers: Astrid Sweeney, Natasa Frantzi
Dramaturgy: Natasa Frantzi
Assistant Dramaturgy: Elias D’Hollander, Paraskevi Hionidou
Music Composition: Raoul Noplay
Set Design: Paraskevi Hionidou

Co-Production Centre Chorégraphique National de Roubaix (FR), La Barcarolle Spectacle vivant Audomarois (FR), Choreographisches Centrum of Heidelberg (DE)
With the support : Conservatorium Mechelen (BE), Culture Centrum Ter Dilft (BE)