Saison 19/20 > Musiques > Bon voyage

Musiques

Cie D’un instant à l’autre

Bon voyage

samedi 08 février 2020 - 11h00

Réserver

de Christine Bertocchi

Christine Bertocchi propose une allégorie pluridisciplinaire autour de la marche, des exils et des mouvements collectifs qui questionne, sur scène, la position intemporelle de « l’Étranger » face à soi-même, aux autres, dans le Monde et entre les frontières (physiques, morales, imaginaires).
Le spectacle joue sur les relations entre textes, musiques et matières pour entrouvrir un chemin sur l’identité, le rapport à l’autre et au langage.
Une multitude de points d’entrées plonge alors le spectateur vers un ailleurs onirique…

à partir de 8 ans

Voix et conception Christine Bertocchi
Percussions et objets sonores François Merville
Claviers Alexandre Herer
Composition musicale Guillaume Orti
Scénographie et costumes Sokina Guillemot
Traitement sonore Axel Pfirrmann
Création lumière Julien Lanaud

Bon Voyage est soutenu par la Région Bourgogne – Franche-Comté et la DRAC Bourgogne – Franche-Comté. Coproduction Lutherie Urbaine (93) et Théâtre de Semur-en-Auxois (21).

Séances pour les scolaires

Cie D’un instant à l’autre

THÉMATIQUES : Une allégorie pluridisciplinaire autour de LA MARCHE, DES EXILS ET DES MOUVEMENTS COLLECTIFS

Il s’agit d’un spectacle musical pluridisciplinaire jouant sur les relations entre textes et musique. Sur scène, un trio musical formé de François Merville à la batterie et aux objets sonores, Julien Padovani aux claviers (orgue Hammond et Fender Rhodes) et Christine Bertocchi à la voix.
Au menu, des textes de Ghislain Mugneret et des compositions musicales de Guillaume Orti qui se mêlent dans un tissage de sens et de sons.
Alternance de textes chantés, parlés-chantés et parlés-rythmés dans des mises en forme très variées : chansons, récits et poèmes (avec envolées lyriques, jeux rythmiques, jeux de sons et de sens).
Prise en compte, dans l’écriture textuelle et musicale, de la scansion et de la respiration ainsi que des possibilités d’improvisation.
Chaque proposition d’écriture de texte évolue en collaboration étroite avec les propositions musicales, de la conception à la réalisation.
L’ensemble des compositions musicales met en jeu une grande diversité des modes de relations entre les trois instrumentistes : instrumentation, matières sonores, traitement du timbre et spatialisation, ritournelles de marche, cycles rythmiques évolutifs, tapis sonores ainsi que des passages improvisés. Une multitude de points d’entrées convergeant vers un ailleurs onirique.

QUELQUES THÉMATIQUES D’ECRITURE
Le Pays Natal et le Pays étranger. Rester ou Partir. Rester est-il le fruit de la peur ? Partir est-il une fuite ? Analogie entre les mots exprimant le déplacement géographique et ceux du « chemin de vie ». Se diriger pour se rendre quelque part et diriger sa vie. Le voyage est lié au désir. Il confronte notre intériorité au monde extérieur. En cela le voyage est toujours un voyage intérieur.
Dans ce voyage, nous allons à notre rencontre, et devenons à notre tour l’étranger.
Étranger aux autres, étranger à nous même, étranger au monde. Nous sommes le premier étranger croisé sur le chemin, en mouvement, en évolution. Quitter son territoire c’est se placer au bord du monde, être au bord de soi-même, sur la frontière intérieur ou extérieur.
Les voyages choisis ou forcés : être en instabilité entre errance individuelle et exils collectifs. La marche, la course (en avant) et les rencontres insolites permettent d’explorer les frontières au sens large : frontières physiques, frontières géographiques, frontières morales.

Âge : dès le cycle 3
Durée : 1h

Séances scolaires

Vendredi 07 février 2020 à 10h et 14h15
SEMAINE CULTURELLE du 10 au 14 Février 2020 avec Christine Bertocchi (3 classes)
Restitution le 14 Février 2020 à 17h30

Séances pour les scolaires

Cie D’un instant à l’autre

THÉMATIQUES : Une allégorie pluridisciplinaire autour de LA MARCHE, DES EXILS ET DES MOUVEMENTS COLLECTIFS

Il s’agit d’un spectacle musical pluridisciplinaire jouant sur les relations entre textes et musique. Sur scène, un trio musical formé de François Merville à la batterie et aux objets sonores, Julien Padovani aux claviers (orgue Hammond et Fender Rhodes) et Christine Bertocchi à la voix.
Au menu, des textes de Ghislain Mugneret et des compositions musicales de Guillaume Orti qui se mêlent dans un tissage de sens et de sons.
Alternance de textes chantés, parlés-chantés et parlés-rythmés dans des mises en forme très variées : chansons, récits et poèmes (avec envolées lyriques, jeux rythmiques, jeux de sons et de sens).
Prise en compte, dans l’écriture textuelle et musicale, de la scansion et de la respiration ainsi que des possibilités d’improvisation.
Chaque proposition d’écriture de texte évolue en collaboration étroite avec les propositions musicales, de la conception à la réalisation.
L’ensemble des compositions musicales met en jeu une grande diversité des modes de relations entre les trois instrumentistes : instrumentation, matières sonores, traitement du timbre et spatialisation, ritournelles de marche, cycles rythmiques évolutifs, tapis sonores ainsi que des passages improvisés. Une multitude de points d’entrées convergeant vers un ailleurs onirique.

QUELQUES THÉMATIQUES D’ECRITURE
Le Pays Natal et le Pays étranger. Rester ou Partir. Rester est-il le fruit de la peur ? Partir est-il une fuite ? Analogie entre les mots exprimant le déplacement géographique et ceux du « chemin de vie ». Se diriger pour se rendre quelque part et diriger sa vie. Le voyage est lié au désir. Il confronte notre intériorité au monde extérieur. En cela le voyage est toujours un voyage intérieur.
Dans ce voyage, nous allons à notre rencontre, et devenons à notre tour l’étranger.
Étranger aux autres, étranger à nous même, étranger au monde. Nous sommes le premier étranger croisé sur le chemin, en mouvement, en évolution. Quitter son territoire c’est se placer au bord du monde, être au bord de soi-même, sur la frontière intérieur ou extérieur.
Les voyages choisis ou forcés : être en instabilité entre errance individuelle et exils collectifs. La marche, la course (en avant) et les rencontres insolites permettent d’explorer les frontières au sens large : frontières physiques, frontières géographiques, frontières morales.

Âge : dès le cycle 3
Durée : 1h

Séances scolaires

Vendredi 07 février à 10h et 14h15
SEMAINE CULTURELLE du 10 au 14 février 2020 avec Christine Bertocchi (3 classes)
Restitution le 14 février 2020 à 17h30 à la salle Balavoine

Scènes impressions - Espace commentaire

Laisser un commentaire