Saison 19/20 > Théâtre > Têtes rondes et Têtes pointues de Bertold Brecht

Théâtre

L'Aventure ! compagnie théâtrale

Têtes rondes et Têtes pointues de Bertold Brecht

mercredi 15 janvier 2020 - 19h00

Réserver

Un royaume presque imaginaire se trouve au bord de la banqueroute. Les grands propriétaires refusent de renflouer les caisses de l’État tant que la Faucille, une révolte paysanne qui se bat pour des loyers plus justes, leur tient tête. Alors le roi décide de donner les pouvoirs à un certain Ibérin, qui a une théorie originale : Le peuple de Yahoo serait divisé en deux, il y aurait les Tchouches et les Tchiches. Les uns auraient la tête ronde et seraient les habitants légitimes du royaume, les autres auraient la tête pointue et seraient donc désignés comme l’ennemi intérieur ancestral…

Écrite entre 1931 et 1934 par Bertolt Brecht alors que les nazis arrivent au pouvoir, Têtes rondes, Têtes pointues est une parabole de nos révoltes et de nos divisions. Jusqu’où cette histoire est-elle comparable à ce que nous vivons aujourd’hui ?
Pierre Boudeulle revisite cette fable intemporelle, en s’appuyant sur un choeur de 4 acteurs, burlesque et contemporain, et un DJ électro/hip-hop pour un oratorio urbain, alternant scènes jouées et chansons scandées, sur une scène qui sera la caisse de résonnance de deux époques qui se confrontent, 1933 versus 2020.

à partir de 13 ans

Mise en scène Pierre Boudeulle
Interprétation Azeddine Benamara, Janie Follet, Julie Marichal, Jacob Vouters
Musique Frédéric Flamme

Co-production La Barcarolle EPCC Spectacle vivant Audomarois et Espace Culturel de la Gare de Méricourt.
Soutien de la Région Hauts-de-France, du Département du Nord, du Département du Pas-de-Calais et la ville de Hem.

Séances pour les scolaires

L’Aventure ! compagnie théâtrale

Oratorio pour 4 acteurs et un DJ

FABLE
Un royaume presque imaginaire se trouve au bord de la banqueroute.
Les grands propriétaires refusent de renflouer les caisses de l’état tant que la Faucille, une révolte paysanne qui se bat pour des loyers plus justes, leur tient tête.
Alors le roi décide de donner les pouvoirs à un certain Ibérin, qui a une théorie originale : Le peuple de Yahoo serait divisé en deux, il y aurait les Tchouches et les Tchiches. Les uns auraient la tête ronde et seraient les habitants légitimes du royaume, les autres auraient la tête pointue et seraient donc désignés comme l’ennemi intérieur ancestral…

PROPOS
Écrite entre 1931 et 1934 par Brecht alors que les nazis arrivent au pouvoir, Têtes rondes, Têtes pointues est une parabole de nos révoltes et de nos divisions. Jusqu’où cette histoire est-elle comparable à ce que nous vivons à notre époque, là est la question.
Pierre Boudeulle a voulu faire entendre aujourd’hui cette fable intemporelle, en s’appuyant sur un choeur de 4 acteurs, burlesque et contemporain, et un DJ électro/hip-hop pour un oratorio urbain, alternant scènes jouées et chansons scandées, sur une scène qui sera la caisse de résonnance de deux époques qui se confrontent, 1933 versus 2020.

Le metteur en scène : Pierre Boudeulle
Enfant issu du Théâtre de l’Aventure, formé au jeu d’acteur au Conservatoire Royal de Mons, Pierre Boudeulle s’initie au clown auprès de Guy Ramet, et à la commedia dell’arte avec la Cie Joker. Dès 2003, il expérimente le théâtre de rue et l’improvisation avec Maravilya Bravo (Diable! , Maravilya Inc). Il fonde la Cie Bakanal en 2005, y alterne mise en scène d’auteur (le Songe d’une nuit d’Été) et création d’un trio de clown (Ilo). La rencontre de ces deux compagnies, mutualisant leurs moyens, sera le point de départ du Collectif Plateforme. Au sein de ce collectif d’artistes pluridisciplinaires, il rencontre notamment le guitariste Sergio Siddi et crée le groupe de chanson parlée, Furieux Ferdinand, en 2007. En 2014, à partir de collecte de témoignages, il y crée également Work in Regress, spectacle choral sur le monde du travail, en compagnie de Jacob Vouters et David Lacomblez. Associé au Théâtre de l’Aventure, il joue dans les commandos clowns (Téatraki, Tout sur Molière) et y co-anime la R’vue, cabaret engagé semestriel. Il a joué sous la direction de C. Moyer (Les Voix de l’Escaut), I. Jude (Maraichers), J-M. Boudeulle (Toz, le Cabaret des Invisibles), A. Oumaziz (les Cheveux d’Or) …

Âge : à partir de 12 ans

Séances scolaires

Mercredi 15 janvier 2020 à 10h
Jeudi 16 janvier 2020 à 10h et 14h

Scènes impressions - Espace commentaire

Laisser un commentaire