Saison 19/20 > Opéra > Falstaff

Musiques / Opéra

Shakespeare days and nights

Falstaff

jeudi 28 mai 2020 - 20h00

Réserver

Opéra de Giuseppe Verdi
retransmis en direct de l’Opéra de Lille

Voilà ce qui s’appelle finir en beauté́… En 1893, Verdi a 80 ans, il a écrit 27 opéras – avec un certain succès – et, quitte à en composer un dernier, il voudrait que ce soit une comédie. Continuant, après Othello et Macbeth, son compagnonnage avec Shakespeare, il s’attache à la figure grotesque de Falstaff. Ivrogne et malfrat, coureur de jupons et fauteur de troubles, gros, goinfre, mais capable des affections les plus franches et des chagrins les plus amers… Une figure éminemment bouffe, d’une popularité́ sans démenti, que Shakespeare convoqua dans plusieurs de ses pièces, jusqu’à lui donner la vedette dans Les Joyeuses Commères de Windsor
« Falstaff est un glorieux jouisseur et, à la fois, il est d’une bonté́ constante. Dans l’horizon de la fiction, peu de géants sont des hommes de bien », expliquait Orson Welles. C’est cette silhouette attachante, mélancolique autant que bouffonne, que, comme Welles avant lui, Denis Podalydès veut faire apparaître. Un double crépuscule : celui du truculent chevalier et celui du compositeur, qui se joue de l’âge et de la maladie pour connaitre un dernier triomphe.

En partenariat avec l’Office Culturel d’Aire-sur-la-Lys et l’Opéra de Lille

Mise en scène Denis Podalydès
Direction musicale Antonello Allemandi
Collaborateur à la mise en scène Laurent Delvert
Décor Éric Ruf
Costumes Christian Lacroix
Lumières Bertrand Couderc
Chef de chant Nicolas Chesneau Chef de chœur Yves Parmentier
Chœur de l’Opéra de Lille Orchestre National de Lille

Avec le soutien du CIC Nord Ouest, Grand Mécène, du Crédit Agricole Nord de France, Mécène principal de la saison, et du Crédit du Nord, Mécène associé à la saison.
Avec le parrainage de la Société Générale. Production : Nouvelle production de l’Opéra de Lille. Coproduction Théâtre de Caen et Les Théâtres de la Ville de Luxembourg.
Crédit photo Antonello Allemandi ©Simon Gosselin – Denis Podalydès ©Stéphane Lavoué

Scènes impressions - Espace commentaire

Laisser un commentaire