Espace scolaire

novembre 2018

Théâtre

Cie Hautblique

Théâtre ados

THEÂTRE CONTEMPORAIN

Texte de David Paquet (Editions Actes Sud)

THÉMATIQUES : Ingérence des réseaux et du virtuel chez les adolescents

Nous vous avions proposé une simple lecture de ce texte la saison dernière, en préfiguration de la création… la voici ! Alors que Louis pleure sur l’état du monde, Anna se cache sous des déguisements pour se sentir exister. Et Charlotte cherche l’amour. Charlotte, Anna, Louis partagent un appartement et tentent de donner un sens au chaos dans lequel ils évoluent. Le monde entier entre chez eux via les réseaux sociaux, les médias. Immédiateté, surmédiatisation, surabondance. Comment préserver une certaine intimité sans se déconnecter du monde ? Comment digérer cette frénésie du monde ? Comment ouvrir un espace pour se construire dans un monde où les repères se brouillent ?

Centre culturel Balavoine

Séances scolaires

5, 6, 8, 9 novembre 2018
10h00 et 14h00
Cycle 4 / 5ème et 4ème
Durée 1h10
Jauge 300
Animations scolaires : Présence de Florence Bisiaux, Metteuse en scène, en amont des représentations (10 heures de sensibilisation).

février 2019

Conférence / Théâtre

Éperlecques

Conférence auto-fiction théâtrale

THEÂTRE CONTEMPORAIN

Conférence Théâtre auto-fictive

THÉMATIQUES : Récit d’une adolescence – Homosexualité

Éperlecques, c’est à la fois le nom d’un village rural du Pas-de-Calais et le titre de ce spectacle combinant exposé sociologique et récit personnel. Un interprète (qui ressemble beaucoup à Lucien Fradin) y évoque son adolescence à travers plusieurs prismes : la famille, le collège, les débuts d’internet ; mais aussi la naissance du désir et la découverte de l’homosexualité. Aidé d’un conférencier très pédagogue et un brin bavard, illustrant ses propos à l’aide de schémas, il reconstitue petit à petit sous nos yeux les moments-clés de cette période transitoire entre l’enfance et l’âge adulte, partageant ses questionnements fondateurs avec infiniment d’humour et de légèreté.

Salle des sports, Eperlecques

Séances scolaires

25 et 26 février 2019
14h00
Cycle 4 (4ème et 3ème) / Lycées (A partir de 14 ans)
Durée 1h00
Jauge 150
Animations scolaires : Présence de Lucien Fradin, Metteur en scène et interprète, en amont des représentations (10 heures de sensibilisation).

mars 2019

Théâtre

Bull

Théâtre

THEÂTRE CONTEMPORAIN

Une comédie de Mike Bartlett

THÉMATIQUES : La société, le capitalisme, les rapports de domination, le harcèlement au travail, l’humiliation

Une comédie british et corrosive en forme de huis clos managérial

Isobel, Thomas, Tony forment une équipe de trois cadres commerciaux, travaillant dans l’une des sans doute nombreuses sociétés dirigées par Carter. On ne sait pas ce qu’ils vendent, cela n’a aucune importance. Cela pourrait être du cacao, des produits financiers, des sociétés offshores, ou des profilés alu, tout ce qui compte c’est de faire de l’argent, de maximiser les profits. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’aujourd’hui Carter les a réunis à une heure précise pour faire un point, et que tous sont là. Prêts, affublés de leur plus beau costume, nerveux, ils attendent. Dans cet endroit clos, ils s’observent et se jaugent. La meilleure défense étant l’attaque, chacun avance ses pions avec prudence, voit comment l’adversaire réagit, se positionne, puis cherche un allié. Livrer quoi que ce soit de personnel pourrait se retourner contre soi. Alors on ment, sur soi, son enfance, sa famille, ses relations avec les collègues, jusqu’à ce que quelqu’un trébuche : ce sera lui la tête de turc. Sans méchanceté, juste un peu de cynisme pour égayer la dure réalité des lois de la meute. Quelqu’un doit mourir…

AREA

Séances scolaires

15 mars 2019
14h00
Cycle 4 (à partir de 14 ans)
Durée (à confirmer – en création)
Jauge 250
Animations scolaires : 4 ou 5 heures d’atelier théâtre ou de sensibilisation.

THEÂTRE CONTEMPORAIN

Texte de Sylvain Levey

THÉMATIQUES : La famille, l’histoire et les conflits de génération

« Raconte-moi encore des histoires Papé. Fais-moi rire. Fais-moi peur. Faismoi trembler. Fais-moi pleurer s’il le faut. Chante-moi des chansons, j’adore quand tu me chantes tes chansons de ceux qui veulent changer le monde Papé, tes chansons que tu dis qu’elles peuvent plus faire grand-chose, mais que, au fond du cœur, elles donnent encore chaud. »
Transmettre // écouter // oser // mourir // apprendre // se taire // exploser // étouffer // chanter // lutter.
Sur scène un chœur de quatre comédiens raconte cette histoire de famille qui mêle l’intime et l’universel dans un esprit rock et poétique. Costa le rouge, c’est l’histoire de la transmission d’une génération à l’autre, du passage d’une époque révolue à un aujourd’hui incertain : une certaine idée de la classe paysanne et ouvrière. C’est encore le renoncement des luttes remplacées par une consommation abîmant les êtres. Costa le rouge c’est aussi l’histoire d’un papé qui va mourir, la maladie, la vie et la mort, des mots qu’on n’ose pas dire à ses enfants, un monde à reconstruire, des luttes à poursuivre.

Centre culturel Balavoine

Séances scolaires

7 et 8 mars 2019
10h00 / 14h00
Cycle 4 (4ème et 3ème) – à partir de 12 ans
Durée 1 h 05
Jauge 300
Animations scolaires : Présence des artistes (Simon Dussart ou Pauline Van Lancker) en amont des représentations (10 heures de sensibilisation).

Théâtre

Le Chemin des épinettes

Conte contemporain

CONTE CONTEMPORAIN

Texte de Françoise Barret

THÉMATIQUES : Le genre, Rapport Homme/Femme, L’Antiquité

Comment se fabrique un corps, un homme, une femme, une identité ? Comment se raconte cette histoire depuis la nuit des temps ? Comment les peuples justifient la répartition des rôles ? Selon les anthropologues, les identités relèvent d’une construction sociale et culturelle. Aussi, pour déconstruire celles qui nous emprisonnent il faut remonter à la source des histoires, aux mythes. C’est ce chemin, semé d’embuches, d’épines et de roses, que Françoise Barret et ses complices ont décidé de suivre, avec cette question qui les taraude : pourquoi est-il si difficile de se libérer de ce que nous appelons « la domination masculine » ?
Le spectacle mêle mythes et scènes dialoguées drôles et jubilatoires. Les deux artistes s’y interrogent : Quels sont les critères biologiques de la sexuation ? Pourquoi chez les humains, dans la famille des mammifères, les femmes sont plus petites que les hommes ? Qu’est-ce que la virilité ? Pour y répondre, elles puisent dans les points de vue les plus actuels de chercheurs et de scientifiques tels que : Françoise Héritier, Priscille Touraille, Geneviève Fraisse, Catherine Vidal, Pierre-Henri Gouyon, Nicole-Claude Mathieu…
Saviez-vous que le premier auteur dont on connaisse le nom est une femme : En-Hedu-Ana, prêtresse d’Ishtar en Mésopotamie, 2250 ans avant Jésus-Christ ? Nous donnerons à entendre ses textes mis en musique par Isabelle Bazin, ainsi que ceux de Sappho, poétesse grecque de l’île de Lesbos (7e siècle ans avant Jésus-Christ), de Sei Shônagon, poétesse japonaise de grand renom (11e siècle) ou de Louise Labé (16e siècle) …

Le Moulin à Café

Séances scolaires

12, 13 et 14 mars 2019
10h00 / 14h00
Durée à confirmer
Jauge 250
Animations scolaires : Présence de Françoise Barret en amont des représentations (10 heures de sensibilisation).

avril 2019

Théâtre

Jojo au bord du monde

Théâtre ados

THEÂTRE CONTEMPORAIN

Texte de Stéphane Jaubertie

THÉMATIQUES : La connaissance de soi, le rapport aux autres et à la réalité, la quête d’identité, La disparition, La mort

Le héros s’appelle Jonas Joachim Tabanas, dit Jojo pour les intimes. Mais des intimes, Jojo n’en a pour ainsi dire aucun. C’est un « solo boy » : alors que ses parents se dorent la pilule à l’autre bout de la terre, lui est seul, dans une rue déserte, avec un ballon dégonflé pour seul compagnon. Surgissent alors Anita, fée dépressive et désœuvrée, et sa mère, Jilette, tout aussi déglinguée. Jojo accepte la garde de la vieille fée mais très vite, celle-ci va disparaitre, entrainant Jojo dans un voyage inattendu. A travers la forêt de la Grande peur, et en passant par d’étranges cliniques et bars perdus, Jojo part à la recherche de Jilette et de lui-même.
Jojo au bord du monde est à la croisée des chemins entre le conte initiatique classique et la pièce contemporaine dont le récit serait celui d’un ado livré à lui-même dans le monde difficile d’aujourd’hui. Les protagonistes y sont résolument contemporains. Les fées sont au RMI : revenu magique d’insertion, Le petit Poucet s’appelle ici Billy-Juan et il boit de la bière belge, et Batman chante des chansons tristes…

« Les bonnes histoires font toujours un peu peur. Après, on se sent plus forts ».

Comme un constat amer d’un monde aride, la pièce traite de sujets profonds et difficiles. Les personnages ne sortent pas de scène, ils « disparaissent ». La mort règne dans le cœur de Jojo. Il n’y a pas de plus grande menace que celle d’être abandonné, de rester seul au monde. Notre héros est confronté à ses colères, à ses peurs et ses angoisses. Et il affrontera seul les épreuves de la vie, comme pour réaliser son autonomie et se faire une vie bien à lui, loin de ses parents. C’est sa rencontre avec Jilette, qui, elle, s’apprête à quitter la vie, qui va le faire revenir d’entre les morts d’une certaine manière. Cette vie qu’elle abandonne, c’est à Jojo qu’elle va la confier.

Centre culturel Balavoine

Séances scolaires

29 et 30 avril 2019
10h00 / 14h00
Cycle 4 (4ème et 3ème) – à partir de 12 ans
Durée 1h05
Jauge 300
Animations scolaires : Présence de Pierre Delmotte en amont des représentations (10 heures de sensibilisation).

mai 2019

Danse

Être ou paraître

Shakespeare Days & Nights

DANSE CONTEMPORAINE / THEÂTRE ET MUSIQUE

Inspiré des textes d’Aragon et de Shakespeare

THÉMATIQUES : L’Art, la poésie, le corps

Échappé de nulle part ou retenu par un fil, un homme part à la conquête de luimême. Il convoque les poètes, leur demande leur avis, le chemin à prendre. A travers ce parcours initiatique, les mots enchantent la danse et le corps s’imprègne du théâtre « comme un habit à la taille de ce monde ». La poésie d’Aragon, celle de La Nuit des jeunes gens et Richard II de Shakespeare composent cette traversée de l’homme seul, de l’artiste et ses doutes. Il se construit, hésite, s’embrase et tente inlassablement de percer les mystères de l’inspiration, de l’acte poétique. C’est un duel de chair et de notes : à la chorégraphie fulgurante répond la partition élégante du piano. La musique de Yannael Quenel résonne bien au-delà des espérances du poète, elle vibre et prolonge l’imaginaire du danseur. Marie-Claude Pietragalla offre une mise en scène volontairement dépouillée et sobre comme pour mettre à nu l’âme des artistes et la force intemporelle de ces auteurs de génie. La poésie est vécue, transformée par le geste ainsi le théâtre du corps prend tout son sens.

Salle du Manège, Aire-sur-la-Lys

Séances scolaires

10 mai 2019
14h00
Cycle 4 (à partir de 12 ans)
Durée 1h10
Jauge 300 (Jauge maxi : 500)

Théâtre

Rhapsody

Théâtre

THEÂTRE CONTEMPORAIN

Création collective théâtrale contemporaine

THÉMATIQUES : La perte des valeurs

Un soir de tempête, pas bien loin de la ville. … Pas bien loin de cette société autoritaire et oppressive où il vaut mieux ne porter aucune étiquette si l’on veut pouvoir survivre…quelques individus se croisent, se rencontrent, un peu par hasard. Chacun fuit. Il y a la femme au foyer, devenue invisible aux yeux de son mari et de ses enfants, sans amour, pour qui la vie n’a pas de sens ; il y a la femme libérée, celle qui danse et boit et rit à gorge déployée et qui, ce soir, se sauve du mariage qu’on a voulu lui imposer pour la faire rentrer dans le rang ; il y a celle qui est en bas de l’échelle, différente, sans les mots ; il y a l’homme amoureux, homosexuel, que la foule vient de lyncher. Et il y a le militaire collabo déserteur. Au dehors, c’est le déluge. Plus rien ne sera comme avant. C’est la fin d’un monde et peut-être que tout peut redevenir possible. C’est le radeau de la méduse. Le dernier souffle de ces estropiés qui cherchent une ultime fois à reprendre leur souffle avant que tout ne sombre. Rhapsody, c’est le dernier instant. Aucun de ces cinq-là n’est à sa place à cause de la peur de l’autre, du pouvoir de l’autre, de la haine de l’autre, de l’envie d’être autre… Le dérèglement du monde, c’est le dérèglement de ces cinq-là. Dehors, le chaos est en cours…Et c’est peut-être la seule chose de normale.

Centre culturel Balavoine

Séances scolaires

13 mai 2019
14h00
Durée 1h20
Jauge 300
Animations scolaires : Présence des artistes amont des représentations (10 heures de sensibilisation).